Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 10 avril 2017

Farces de premier avril entre le 9 et le 10 avril!

Roman-théâtre

Ce matin dans le quartier de Doofie, branle-bas de combat. Doofie sort de la maison pour mettre ses derniers sachets-poubelles dans la poubelle avant le passage des éboueurs et deux voisines des maisons environnantes (pas ses voisines directes) viennent vers elle...

Doofie se demande déjà : Que vont-elles me dire, une réclamation pour les orties qui poussent déjà dans mon jardinet...??? Non, rien de tout cela. Doofie avait bien remarqué que les publicités avaient été accrochées dans la rampe de l'escalier extérieur et pas mises dans la boîte aux lettres, et ça l'avait intriguée avant qu'elle ne descende l'escalier et au moment où elle allait se pencher pour les ramasser, sans s'être rendu compte qu'elle n'avait plus de boîte aux lettres, l'une des voisines lui dit : "Votre boîte aux lettres est là-bas dans l'arrête de bus".

"Oh là, là," se dit Doofie, heureusement que j'avais vidé la boîte aux lettres hier, et le facteur est déjà passé, demande-t-elle? Non, il est là-bas, il n'est pas encore arrivé.

L'une des voisines se propose pour aller chercher la boîte aux lettres. Elle était grande ouverte quand elle lui a amené. Doofie se demande comment ils ont fait pour l'ouvrir, dans la mesure où elle l'avait fermée à clef.

D'un seul coup, Doofie regarde l'herbe de son jardinet : il y avait deux lampes solaires inconnues qui jonchaient la pelouse et qui appartenait à une maison un peu plus loin. Pourtant ses potées et sa mangeoire à oiseaux étaient encore en place!!!

Un mauvais plaisantin est venu faire des farces du premier avril dans la quartier en changeant les affaires de place. C'est sûrement un gamin qui a fait cela, dit une voisine.

Alors on parle des farces de premier avril : Dans les villages un peu plus loin, on enlève les portillons des jardins le premier avril et on les porte sur la place du village. Et Doofie dit : Mais nous, on n'a pas de portillons!

Une dame dit qu'on ne faisait pas tant de bêtises quand on était petits. Doofie dit : Nous non, mais mon père sonnait à toutes les portes d'une rue avec un copain et ensuite, ils se cachaient au bout de la rue pour voir les gens qui sortaient des maisons et qui se demandaient qui avait bien pu sonner!  L'une des voisines qui a l'age de Doofie dit que sa mère faisait la même chose, dans la rue là-bas derrière, ajoute-t-elle, car elle est du pays!

C'était les gamins des années 25 à 30 du siècle précédent qui faisaient cela, des petites plaisanteries sans grande conséquence.

Mais la boîte aux lettres, c'est un peu fort. Où la factrice aurait mis le courrier à Doofie sans sa boîte? Doofie est sortie à temps de la maison...

Bon, cette fois-ci, les voisines ont bien aidé Doofie.

Pour Doofie

 

domino

 

jeudi, 06 avril 2017

La peste existe-t-elle encore?

La leptospirose serait-elle le nouveau nom de la peste, à laquelle on résisterait mieux que dans les siècles passés grâce à une alimentation riche en vitamines?

(Par exemple, si la grippe espagnole a fait tant de victimes en 1918-19, c'est que les gens avaient été affaiblis par la guerre et étaient mal nourris).

Lien sur la leptospirose, maladie provoquée par l'urine d'animaux en particulier des rats : LEPTOSPIROSE

Autre lien LEPTOSPIROSE

domino

Disparitions -suite

Roman-théâtre

Dummie : Tu ne vas pas en fac ce matin?

Doofie : Tu le sais bien, la voiture ne démarre plus....

Dummie : Elle est vieille ta voiture : 27 ans...

Doofie : Oui, mais regarde à l'intérieur, il y a plein de nouvelles choses dans le moteur...

Dummie : Tiens, je vais appuyer sur les fils de la batterie, démarre un peu...

(La voiture fait un grand bon dans la garage, car Doofie a mis la marche arrière, et l'avait oublié le capot se ferme brutalement de lui-même, Dummie n'a que le temps de faire un bon en arrière, pour éviter d'être blessée... le capot est passé juste devant son nez...)

Dummie : Alors, tu vois, tu peux y aller...

Doofie : Mais non, j'ai râté le train maintenant, il est déjà passé huit heures... L'autre jour, c'était le pneu que j'ai dû regonfler...  En plus, il n'était même pas crevé, puisque trois semaines après, il est toujours bien gonflé.

(Il faut vous expliquer que Doofie habite à 5 km de la gare, et "prend le train en voiture"... que autour de la gare tout est zone bleue, sauf le tout petit parking de la SNCF pris d'assaut à six heures du matin et qu'elle doit stationner à 10 mn à pied de la gare avec ses genoux qui font mal).

Dummie : J'ai l'impression que quelqu'un essaie de t'empêcher d'aller à tes cours.

Doofie : Comme le jour, où j'ai râté ma première session de semestre impair parce qu'à l'hôtel, je ne trouvais plus mon pull le matin, j'aurai dû aller en débardeur dans un amphi tout froid... pour être à l'heure. Pendant tout un temps, alors que je faisais des achats par correspondance, j'avais des vêtements qui disparaissait à la fois de mon armoire en haut et d'à côté de mon lit. Tous les matins, je cherchais après les affaires que j'avais prévu de mettre. Parfois, mes vêtements changent de taille et deviennent brusquement plus petits alors que l'étiquette de taille est toujours la même et que la balance me donne un poids égale ou légèrement inférieur à celui que je faisais avant.

Dummie : Peut-être que Schnelly voyant que tu maigris les change et met une taille plus petite.

Doofie ; Oui, mais 500 g ne suffisent pas à mettre une taille plus petite, il faut maigrir au moins de 6 kg pour changer de taille, c'est ce que l'on disait dans l'association des "surveillants du poids" où j'allais quand j'étais plus jeune.

Dummie : Cette association existe-t-elle encore?

Doofie : On en trouve encore des produits dans les supermarchés, des yaourts et des plats préparés. ... Tiens, il n'y a pas que mes vêtements qui disparaissent... Ce matin je me suis levée une première fois à 5 heures 30, juste pour aller aux toilettes. Tout était habituel dans mon escalier où j'ai stocké des revues tout le long...

Dummie : Oui, il faut les bouger avec prudence, pour que ça ne s'écroule pas...

Doofie : Respecter la théorie des forces qu'on a appris en seconde quand on était petites...ce que je fais.

Dummie : Oui, cela a l'air bien stable, et je vois qu'en bas tu as remplacé les revues par des livres, c'est beaucoup plus beau et plus stable..

Doofie : Oui, je stocke les revues que je classe à la cave. Mais je ne vais pas assez vite au goût de certains...

Dummie : Comment cela?

Doofie : Quand je me suis relevée à 6 heures 15, j'ai trouvé qu'il y avait un vide sur ma gauche en haut de l'escalier, j'ai constaté qu'un tas de revues d'au-moins 70 centimètres de hauteur avait été enlevé du haut de l'escalier. Et de plus, je ne sais pas ce qu'il y avait dedans, peut-être des choses importantes, ou des fascicules de séries non encore classés et aussi des livres du format revue... J'ai crié sur Schnelly qui a juré ses grand dieux qu'il n'avait touché à rien et pourtant, j'ai beaucoup plus de place pour passer, je lui ai dit qu'il n'avait pas à trier mes revues. Car chez lui, c'est plutôt le nettoyage par le vide en ce qui concerne l'écrit. Par contre, il m'embête pour que je garde des chaussures ou des chaussons tout usés. Il s'attache aux objets, mais pas aux écrits. Mais les vieux chaussons, il les garde, mais mes habits neufs disparaissent.

Dummie : Il y a peut-être dans le voisinage quelqu'un qui s'est fait des doubles de tes clefs et qui entre dans ta maison et vole des affaires neuves. ..

Doofie : Moi, j'ai pensé que c'est Schnelly lui-même qui ouvre la porte à quelqu'un qui tambourinerait à la porte quand il est éveillé et que je doirs et qui l'obligerait à lui donner un butin.

Dummie : Une espèce de racket.. un jeune djihadiste qui devrait prouver qu'il sait voler, par exemple avant de partir en Orient. J'ai lu des trucs comme cela dans la presse, il faut qu'ils "fassent leurs preuves" avant d'aller là-bas. Ce ne sont pas forcément des garçons, mais cela peut-être des filles, par exemple, une fille qui userait de son charme sur Schnelly pour entrer dans le maison.

Doofie : Moi, j'ai plutôt pensé à une femme qui essaierait de lui mettre le grappin dessus et essaierait de provoquer un divorce en volant tes affaires et en faisant croire que c'est ton mari qui les enlève.

Dummie : Quand tu m'avais parlé de tes disparitions de livres il y a quelques années, je t'avais déconseillé d'écrire ton nom dessus, car j'avais pensé que des jeunes les utilisaient pour faire un trafic illégal en cachant des produits illicites dedans en essayant de te faire prendre à leur place. Peut-être même qu'ils font circuler comme cela des livres avec produits illégaux en les vendant par internet.

Doofie : Moi, j'ai tout simplement pensé à des revendeurs de livres ou de revues par internet, qui se font de l'argent en revendant mes livres et revues d'occasion sans rien me donner, il y avait beaucoup de disparitions avec les voisins du Nord-Ouest qui sont restés quatre ans.

Dummie : Tu ne joues plus de guitare baroque et de guitare romantique?

Doofie : Elles sont dans l'entrée de laquelle pièce  Schnelly a mis un tas d'objets hétéroclites, un vélo d'appartement mélangé avec ma vieille table à repasser qui en ferme plus bien et que je n'arrive pas à désimbriquer l'un de l'autre. Et quand je me penche vers la pièce pour regarder, je ne vois plus mes guitares, je me demande si elles sont encore là, si elles n'ont pas été volées devant lui et qu'il me le cacherait... et cela dure depuis au moins deux ans. Et j'aimerais tant en jouer. En plus, ce sont des guitares que j'ai construites moi-même avec un très bon luthier et elles sont très précieuses, car elles ont (ou elles avaient, si elles n'existent plus) une très belle sonorité.

Dummie (voyant que Doofie pleure..) :Qu'est-ce que tu as..?

Doofie : J'en ai assez de cette situation... cela dure depuis plusieurs années... J'en ai assez de Schnelly, en plus, ej ne peux pas aller cacher mes affaires ailleurs, parce qu'il me suit partout et me surveille dans mes moindres déplacement, même quand je m'arrête devant une poste et que je mets une lettre à la poste, il le voit. L'autre jour, j'ai réussi à mettre une commande à la poste sans qu'il le voit et je l'ai eue deux jours plus tard, alors que quand il voit que je mets des commandes à la poste, elles mettent très longtemps à arriver, j'ai l'impression qu'il va récupérer mes lettres dans la poste en soudoyant le postier et qu'il les vérifié avant de les envoyer et éventuellement téléphone à la firme pour qu'ils ne me livrent pas les habits qui ne lui plaisent pas. Parce qu'il veut toujours acheter mes habits lui-même. J'en ai assez, et en plus la mauvaise note qui va m'empêcher d'aller en Master 2. Je n'arriverai donc pas à faire mieux que ce que j'ai fait en allemand. Je me suis lancée un défi et je n'y arrive pas. Je voudrais aller en thèse et rattraper monsieur JeSaisTout, mon ancien collège, docteur agrégé qui ne parlait pas bien allemand, avec son accent hyper-français, Pariser Deutsch.

Dummie : Il avait postulé  à quatre postes de professeurs d'université, alors qu'il avait un doctorat et ne pouvait être "que" maître de conférence. Deux universités ne lui ont même pas répondu, il ne savait pas qu'il lui fallait une HDR (habilitation à diriger des recherches).

Doofie : En tout cas, moi, j'ai envie de tout balancer, tout à l'heure j'avais envie de jeter ma tasse de café sur le mur, depuis que j'ai découvert qu'il manque des revues en haut de l'escalier, je sens une répulsion à chaque fois que Schnelly passe à côté de moi. Il faut vraiment que je me retienne pour ne pas exploser de colère. Si je me mets en colère, il se met en colère encore plus fort en cirant qu'il n'a rien fait de mal et on en est presque à se battre.

Dummie : J'ai une idée, on va photographier et filmer tous les soirs avant d'aller dormir toutes les parties accessibles de ta maison. Comme cela on verra s'il y a des différences et si tu fais toi-même des triages, tu photographies les endroits où tu tries et où tu bouges les affaires et où tu ranges les affaires, même l'intérieur des armoires.

Doofie : Oui, j'ai déjà retrouvé des armoires qui étaient pleines à moitié vides. Tu as raison, c'est ce que l'on va faire. Tout le corpus d'un de mes mémoires d'allemand avait disparu.

 

....

Le harceleur (ou la harceleuse) : Alors, Schnelly, tu me le donnes l'APN de Doofie, ...

Schnelly hésite.

Le harceleur ou la harceleuse sort son couteau et le ponte vers Schnelly : Ah! Enfin! Regarde ces photos d'objets hétéroclites, de paquets de revues, de ta maison, elles sont vraiment laides, il faut les enlever, clac, clac, clac... et maintenant tu me donnes ce tas de livre.. et où est le devoir qu'elle doit rendre..; tu me le donnes aussi..; donne moi les clefs de ses cadenas de sac à dos : ah! son cahier de cours, elle a un examen demain... et bien, elle pourra toujours courir pour ses révisions de dernière minute..

Le harceleur sort avec son butin, monte dans une voiture qui démarre en trombe.

 

Pour Doofie et Dummie

domino

mercredi, 05 avril 2017

CLES : depuis un an : pas de résultats, et cette année : logiciels d'inscription fermées, annonce envoyée après les inscriptions

Roman-théatre

Doofie (consultant son espace numérique de travail universitaire) : Tiens, ils ont ouvert les inscriptions au CLES, je viens de recevoir un e-mail...

Dummie : Daté du 30 mars, et on est le 5 avril....

Doofie : Pourtant, j'ai regardé mon Webmail il y a deux jours... Ce message est encore en gras... Il n'a pas été ouvert, et il n'y était pas il y a deux jours...

Dummie : Les mails universitaires mettent donc deux à trois jours à nous parvenir!

Doofie : Quand ont lieu les inscriptions????

Dummie : Jusqu'au 30 mars, c'est râté, on est le 4 avril....

Doofie : Et oui, on va regarder l'espace d'inscription, c'est peut-être encore ouvert... ????!!!

Dummie : La dernière fois que j'ai regardé, c'était marqué ouvert jusqu'à une date de décembre ou de janvier...  Mais c'était déjà passé, c'était je crois pour la session de mars...

Doofie : Et maintenant c'est écrit "espace ouvert du 01/03/2007 au 31/03/2017".

Dummie : Tu vois bien qu'il est trop tard, le lien est fermé.

Doofie : Pourtant j'ai regardé plusieurs fois pendant le mois de mars, il y avait des vieilles dates d'une autre session et le lien était inactif.

Dummie : Pourtant nous sommes bien inscrites pour cette année, dans quatre formations en plus, trois licences trois et un master un.

Doofie : Sur mes bulletins de notes qui correspondent aux CLES de l'an dernier : à "Consultez vos notes, calendriers, etc..." il n'y a aucun résultat indiqué pour les trois CLES que j'ai passé l'an dernier, ils m'ont écrit que ces bulletins n'apparaissait pas sur mon ent alors que je le voyais de mes yeux sur le côté étudiant!!!!

Dummie : Ce sont de véritables hypocrites... ils te harcèlent parce que tu es âgée et retraitée...

Doofie : En effet, c'était au mois de mai, l'année dernière, je venais de prendre ma retraite, mais c'est quand même pour tester mon niveau dans des langues où je n'ai pas ou plus d'examens...

Dummie : Et bien oui, tu essaies de texter ton niveau et tu n'y arrives pas...

Doofie : On m'a répondu que j'avais eu les trois compréhensions écrites et la compréhension orale de la langue slave...  En plus on m'a dit : vos numéros d'anonymat était : 3 numéros qui commencent par 600 alors que toutes les langues avaient des numéros qui commençaient par des centaines différentes : il n'y avait apparemment qu'en langue slave où j'avais un n° qui commençait par un 6, alors qu'en langue romane 1 dont  j'ai passé l'oral en interaction, si mes souvenirs sont bons, j'avais un n° qui commençait par 300 ou 400, car je me souviens que dans l'amphi où l'on attendait le surveillant qui nous envoyait à l'oral appelait des numéros en 200 et 300 ou 300 et 400. Mon numéro devait être le 309 ou 409 et non le 609 que l'on m'a donné par e-mail pour les résultats et j'étais passée avec le 308 ou 408. 

Dummie : Oui, c'est bien bizarre tout cela, de véritables hypocrites, c'est comme pour les UE que l'on a réussies l'an dernier et que l'on doit repasser parce que les UE ne sont pas passées sur la nouvelle mouture de l'ent. J'ai couru à la scolarité, à l'ufr où l'on m'a dit que j'avais bien ces UE, qu'il ne fallait pas les repasser, mais j'ai une défaillance sur mon bulletin de notes de première session... j'ai encore réclamé, mais rien n'y fait, les UE ne sont toujours pas revenue, j'ai perdu mon 17,5 en langue romane 1, de l'an dernier... et je me suis réinscrite dans  une autre langue pour la 2ème session.

Doofie : Oui, c'est extrêmement bizarre, et si tu repasses l'examen, on va encore te chercher des noises et dire que tu n'avais pas le droit de repasser une UE que tu as déjà réussie et on va te mettre une sanction. Des vrais hypocrites, les secrétaires de cette université.

Dummie : De toutes façons, je ne sais pas pourquoi ils nous briment en tant que retraitées dans le report de nos résultats, parce que on n'ira pas utiliser les diplômes pour dépasser quelqu'un d'autre dans une recherche d'emploi, ni pour passer un concours de recrutement qu'on a déjà réussi dans notes jeunesse, on fait cela parce que ces études nous intéressent et que l'on veut travailler des matières que l'on n'a pas eu l'occasion de faire dans notre jeunesse où l'on croyait qu'on ne pouvait faire qu'un seul cursus (on étaient mal informées), et dans cette université si on s'inscrit en auditeur libre, on paie plus de droits universitaires que comme étudiante qui passe les examens.

Doofie : Et puis, l'année dernière, on a entendu à la radio qu'une dame de 90 ans a réussi une thèse.. On suppose qu'elle non plus, elle n'a pas cherché de boulot avec.

Dummie : On voudrait nous obliger à faire des stages (c'est une nouvelle réforme dans des matières littéraires... ) alors qu'on  a notre vie professionnelle derrière nous, pour une option 'santé' j'ai demandé aux pompiers s'ils voulaient de moi pour faire un stage d'observation (juste observer leur boulot) et ils n'ont pas voulu...

Doofie : Tu n'as qu'à repérer où il y a des sirènes et des pimpoms et observer ce qu'ils font..

Dummie : Oui, mais ils éloignent les badauds...

 

Pour défendre Doofie et Dummie

domino

 

lundi, 03 avril 2017

Réglementation aberrantes

Roman-théâtre

L'année du nouveau Master se termine bien mal pour Doofie et sa petite fille. Rappelons : Doofie est retraitée, ancienne prof bi-admissible à l'agrégation d'allemand. Sa petite fille qui est agrégée d'allemand a repris d'autres études en même temps qu'elle travaille depuis la licence 1, comme sa grand-mère Doofie. Ayant obtenu l'une des licences de leur double cursus l'an dernier, elles se sont inscrites en Master 1 cette année. Mais voilà, après avoir eu la moyenne à toutes leurs UE en semestre 1 dont quelques très bonnes notes, elles ont maintenant le résultat de 2 UE sur les 6 du semestre 2, si la première s'est soldée par un 15.20 en UE d'ouverture, la seconde se solde par un 7,5 sur 20 en langue ancienne, ce qui leur barre à jamais la route du Master 2 qui fait suite à ce Master 1. En effet, vu leurs notes dans les autres matières, elles auront sûrement leur moyenne annuelle et même plus, mais ne pourront postuler pour le Master 2, ayant une UE au-dessous de la moyenne. Mais impossible de redoubler cette UE puisqu'elles auront la moyenne à leur année et il leur sera donc impossible de redoubler quoi que ce soit.

Voici un exemple de ce qui peut se passer avec cette réglementation idiote et aberrante :

 

  UE1 UE2 UE3 UE4 UE5 UE6
semestre 1 20 20 20 20 20 20
semestre 2 20 20 20 7,5 20 20

Moyenne d'année : 18,98

Mention TB avec félicitations

Admis au

Master 1

 ____

Entrée refusée

en Master 2

         

 

  UE 1 UE 2 UE3 UE4 UE5 UE6
Semestre 1 12 12 12 12 12 12
Semestre 2 12 12 12 12 12 12
Moyenne annuelle  12/20

Admis au

Master 1

mention AB

Admis à passer en Master 2        

 Dans le premier cas de figure, l'étudiant est admis avec mention TB à son Master 1, mais ne peut pas entrer en Master 2 parce qu'il a une UE sous la moyenne. Il ne peut pas redoubler non plus l'UE qu'il n'a pas obtenu parce qu'il a la moyenne générale de l'année; donc, il est bloqué et ne pourra continuer ni en Master 2, ni en thèse.

Dans le deuxième cas de figure, l'étudiant est admis avec mention AB à son Master 1 et bien qu'il ait presque 7 points de moyennes en moins que son camarade du cas de figure 1, il peut monter en Master 2 et pourra peut-être envisager une thèse dans un an.

Un troisième cas de figure serait l'étudiant qui n'aurait pas la moyenne d'année et pourrait redoubler son année ou les UE qu'il n'a pas obtenues et montre en Master 2 l'année suivante. :

Master 1 année 1

semestre 1 : 12, 13, 7, 6, 5, 10 semestre 2 : 11, 13, 6, 5, 3, 10 (Moyenne d'année 8,25 ajourné.

Master 1 année 2

(Les notes au dessus de la moyenne sont conservées)

semestre 1 : 12, 13, 14, 13, 12, 10 semestre 2 : 11, 13, 13, 12, 11, 10 (Moyenne d'année 12, mention AB, admis à passer en Master 2.

 

Autrement dit : Si vous voulez empêchez quelqu'un d'aller en thèse parce que vous êtes en thèse vous-même comme cette étudiante-chercheuse qui a mis un 7,5 à Doofie et à sa petite fille, mettez une note sous la moyenne en Master 1 et vous barrerez la route aux excellents étudiants et étudiantes.

En plus, sur la copie en question, il n'y avait aucune faute soulignée, seulement un décompte de barême dans la marge, sans aucune explication sur les fautes. Comme le train avait du retard, Doofie n'a pas assisté à la correction en classe parce qu'elle a eu lieu au début des deux heures de cours et elle ne sait même pas quelles sont ses fautes. Elle a rendu sa copie à la professeure pour corriger ses fautes, mais celle-ci a dit de les corriger elle-même, comment voulez-vous qu'elle sache se corriger si elle a faux????

De plus, de 25 étudiants au début de l'année dans cette UE, ils n'étaient plus qu'une dizaine d'étudiants en fin d'année.

Pour Doofie et sa petite fille

domino

 

 

samedi, 04 mars 2017

Des échanges?

Roman-théâtre

(Doofie et Dummie prennnent ensemble le café du dimanche matin).

Dummie : Ah! Doofie, tu as un beau pyjama vert pomme!

Doofie : Ah oui? (Doofie se lève et se regarde dans le miroir de l'entrée). Tiens! C'est bizarre, il manque quelque chose à mon T-shirt!

Dummie : Il manque quelque chose?

Doofie : Oui, regarde ce catalogue : il y a normalement un dessin de petit poisson sur la poitrine qui rappelle le dessin du pantalon.

Dummie : Il n'y a pas de dessin sur ton T-shirt!

Doofie : Oui, mais il y en avait un hier, c'est la deuxième fois que je le mets, je ne l'avais pas encore lavé, le dessin n'a pas pu disparaître à la lessive!

Dummie : Oui, c'est bizarre!

Doofie : Si, regarde, je l'avais acheté sur catalogue! Regarde dans le catalogue! Je ne peux pas faire autrement, on ne trouve pas de grandes tailles dans les magasins.

Dummie : Oui, il y a un dessin! Donc, on aurait échangé le T-shirt de ton pyjama?

Doofie : Je me le demande, mais comment? Pendant que je suis en dehors de la maison? Quand? Il n'y a pas grand monde qui vient ici... Toi, tu es de toute confiance... Schnelly...???

Dummie : Tu crois que Schnelly échange tes affaires?

Doofie : Tu te souviens des examens que j'ai râté, faute de m'y présenter, car alors que j'allais m'habiller à sept heures du matin (j'étais dans les temps pour partir à l'heure, largement! On était à l'hôtel.), je n'ai plus trouvé mon pull que j'ai cherché pendant une heure et demi...dans une petite chambre de quelques mètes carrés, il ne pouvait pas m'échapper!  Et quand Schnelly est revenu, il l'a retrouvé presque tout de suite à un endroit où j'avais déjà regardé.  Et ensuite, le pull m'a semblé bizarre, les manches étaient plus courtes et il était de moins bonne qualité.

Dummie : Et ce t-shirt de pyjama, il y a une différence?

Doofie : Oui, il est aussi plus court, les manches sont moins longues, il est plus étroit, et le coton n'est pas aussi beau. Exactement comme le pull de l'autre jour. Et en plus, cette fois-ci, il manque un dessin...

Dummie : On a dû te l'échanger!

Doofie : Viens, Dummie, je descends tous mes nouveaux habits, on passe à la séance photo. On photographie tous les détails, les coutures, les boutons, les dessins, les fioritures, tout....

Dummie : Oui, bonne idée, au travail, et surtout, ne pas le dire à Schnelly...

Doofie : En plus, Schnelly était imbuvable ce matin... il prenait toute la place dans le lit, je n'arrivais même plus à me lever, je n'avais pas de place pour passer par le bout du lit. Et il a râlé quand je lui ai demandé de se lever. J'avais mal dans le cou, à force d'être restée tout le temps de côté.

Dummie : Il est vraiment méchant, heureusement pour moi que Quicky est un peu plus gentil que lui!

Doofie Ah! Les hommes! Mais s'il échange tes vêtements, c'est vraiment bizarre... C'est un comportement étrange...

Dummie : Oui, à une époque, c'étaient carrément une de mes chaussettes fantaisie sur deux qui disparaissait. J'avais une trentaine de chaussettes dépareillées. Et pas moyen de mettre la main sur l'autre chaussette identique. C'était à une époque où Quicky dépendait le linge lui-même pour m'aider. Je mettais les deux chaussettes identiques à la corde à linge et il n'en revenait qu'une...

Doofie : Il devait faire une fixation sur tes pieds...

Dummie : Mais pourquoi alors, il n'a pas pris les deux chaussettes identiques? Toujours une sur deux??? En plus j'avais mis les chaussettes dépareillées dans un sachet à côté de mon lit et elles ont fini par disparaître aussi, mais toutes en même temps...

Doofie : Les hommes qui s'occupent du linge, ce n'est pas normal... et en plus ma machine à laver... J'avais fini par régler le problème de l'évacuation en débouchant la tuyauterie avec un remède de bonne femme, il m'en a bien fallu verser dans le conduit une vingtaine de bouteilles... mais c'est écologique...

Dummie : Oui, les remèdes secrets (de grand-mère) aux bouchons de tartre et autres...

Doofie : Oui, il y avait tout qui refluait dans le garage : la baignoire, l'évier de la cuisine... et le tuyau de la machine à laver, le pire c'est qu'une fois réparé, c'est la machine à laver qui a commencé à faire des siennes, à déborder, avec la même quantité de poudre que d'habitude, j'ai dû réduire mes quantités, et vlan.. ensuite, c'est le programme qui s'est mis  à ne plus marcher : j'avais lavé les sous-vêtements de Schnelly... ils étaient blanc de blanc, le programme marchait normalement... et ensuite, plus moyen... le programme tournait sur des parties entières du programme sans que le tambour ne tourne.

Dummie : Le tambour était peut-être conincé...??

Doofie : Non, parce que certaines parties du programme se faisaient quand même, mais il tournait très peu, pas assez pour laver le linge, tous mes torchons sont ressortis avec des tâches...

Dummie : Alors, il faut laver à la main...

Doofie : C'est ce que j'avais fait.. dans l'évier de la cuisine, mais l'eau s'est mise dès la deuxième fois que j'ai lavé du linge à la cuisine à régurgiter pas le tuyau d'évacuation de la machine à laver, dans le garage!!!

Dummie : Décidément... Il y a vraiment un truc qui ne marche pas chez toi... Un esprit malfaisant qui veut t'empêcher de faire la lessive.

Doofie : Je me demande si ce n'est pas Schnelly qui orchestre tout cela tout seul. Il dit qu'il n'est pas bricoleur, mais  il bricole peut-être à l'envers... peut-être qu'il a un malin plaisir à créer des pannes... ou alors, c'est quelqu'un qui veut faire croire que je sentirais mauvais (suis ma pensée...) qui essaie de m'empêcher de faire la lessive.

Dummie : Oui, c'est vraiment rageant un truc comme cela! Cela fait perdre du temps en plus... il y a sûrement quelqu'un qui te veut du mal là-dedans, une personne mal intentionnée...

Doofie : Oui, d'autant plus que issue d'une ville du textile et ayant eu un père qui travaillait à mi-chemin entre le textile et l'imprimerie, dans une firme où en plus on fabriquait de la laine, dans la mesure où j'ai appris la couture à l'école jusqu'en sixième, et le tricot avec ma mère, et que j'ai su très vite tricoter grand nombre de points, je connais bien les tissus et les sortes de tissus, ma mère employait un tas de nom pour les différents tissus, même les synthétiques qui débutaient : nylon, rhovylon, trévira, ... Schnelly ne sait même pas faire la différence entre un tissu synthétique et un tissu de coton, alors que l'on sent la différence au toucher, et même à l'aspect, et en plus, sa mère qui était allemande appelait tous les tissus synthétiques, qu'ils soient polyester ou acrylique : Nylon (prononcé  naillon). Et lui, Schnelly, il dit plastique à la place de synthétique. ..

Dummie : Oui, les gens doivent faire de grands yeux quand il dit cela..

Doofie : C'est pour cela qu'il ne peut faire ni la lessive, ni le repassage, ce serait catastrophique s'il le faisait...

Dummie : Oui, tu retrouverais tous tes tissus synthétiques plein de trous, toutes les couleurs passées...

(Doofie et Dummie continuent la conversation, mais nous avons fini notre espionnage du samedi matin, en même temps, elles photographient le nouveau linge et les nouveaux vêtements de Doofie, c'est sûr que si je publiais les photos de Doofie et Dummie, mon blog serait un grand succès... Elles le font avec l'appareil de photo de Dummie, car notre lecteur sachant que Doofie photographie ses nouveaux vêtements, ses photos à elle pourraient être supprimées à son insu).

Pour Doofie et Dummie

domino